Plats commandés pour bébé

Bébé commence-t-il à tenir assis même s’il a encore besoin d’un peu d’aide ? Cherche-t-il à attraper tous les objets qui se présentent devant lui en tendant ses petites mains et mordant  l’intégralité de ce qui s’y passe ? S’il joue beaucoup avec ses petits doigts et n’arrête pas de les regarder bouger ; s’il répond à notre voix avec des vocalises ou en riant aux éclats ; si bébé commence à présenter ces signes, c’est qu’il arrive désormais à différencier les différentes couleurs et commencera bientôt à manger comme un vrai petit ogre. Son bavoir ne va plus le quitter pour les quelques années qui vont suivre.

Quelques conseils nutritionnels pour l’alimentation des bébés entre 4 et 6 mois :

Jusqu’à l’âge de 6 mois, seul le lait maternel est capable de satisfaire tous les besoins nutritifs de bébé. Un coussin d’allaitement serai l’idéal pour une maman jusqu’à ce que bébé atteigne cette âge. Mais pour toutes les mamans qui ne souhaitent pas ou ne peuvent pas allaiter, le lait infantile reste une bonne alternative. Mais dans tous les cas, respecter les conseils du corps médical est tout aussi important. A partir du 4e mois, la diversification alimentaire peut intervenir, c’est une étape essentielle tant pour le bon développement du bébé que pour son étude gustative. Effectivement, un moyen de prévention contre des maladies de l’âge adulte, l’obésité par exemple, est la bonne conduite de cette diversification. C’est d’ailleurs pour cela que la plupart des petits pots pour bébé sont sans sel ajouté et sans sucre ajouté.

Pendant cette période de diversification alimentaire, l’aliment le plus essentiel est toujours le lait maternel. Le système digestif du bébé se développera ainsi suffisamment afin d’absorber les autres aliments. A partir de 4 à 6 mois, le bébé commencera à vouloir se nourrir avec d’autres aliments à part le sein de sa maman juste après son réveil dans sa petite gigoteuse. Généralement, un bébé de cet âge devrait être capable de se tenir assis avec un peu d’aide et est aussi capable de conserver un aliment dans sa petite bouche. De temps en temps, il va mâchonner n’importe quoi, se trouvant à sa portée, bave lorsqu’il voit des choses à manger et essayera de donner des signes de faim juste après sa tétée.

Quelques exemples de plats idéals à commander pour bébé :

La purée fine de cresson courgette et sauté de dinde, un aliment pour bébés très riche en calcium, en vitamines et en oligo-élément. Le cresson épouse la délicate courgette afin d’apporter à la purée fine une touche acidulée. Les anciennes civilisations de l’Antiquité ont même prêté des vertus magiques avec les cressons. Ils s’en servaient comme étant la base des philtres magiques. Ainsi, pour que notre petit prince ou petite princesse devienne un héros ou une héroïne, il faut les faire manger ce cresson magique avec du sauté de dinde afin de les apporter tout ce qu’ils ont besoin comme énergie.

Le mouliné de betterave et bœuf façon Bortsch. Dès que bébé gourmet aura atteint l’âge de 1 an, il peut désormais déguster à une ancienne recette historique qui est issue de l’héritage culinaire venant des pays de l’Est. Cette recette a par la suite été retravaillée par des chefs cuisiniers avec plusieurs et différentes légumes printaniers. Un petit plat qui est coloré à base de betterave qui est une vraie source de nutriments. Des morceaux de bœuf y ont été ajoutés pour que le repas de bébé soit beaucoup plus équilibré et aux airs Bortsch.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *